Chamanisme & Traditions

Sorciers, sorcières et possédés en Normandie : Procès en sorcellerie du Moyen Age au XVIIIe siècle

  • En solde
  • Prix régulier 11,00€
  • 3 en stock
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.


La sorcellerie se développe en Normandie au Moyen Âge et connaît son apogée au XVIIe siècle. Les premières légendes rendaient le Diable relativement sympathique tout en aidant l'Église catholique à s'implanter. L'apparition de l'Inquisition change tout : désormais la sorcellerie est une hérésie. Les affaires se multiplient et envoient quelques dizaines de Normands au bûcher. Au XVIIe siècle, deux grandes affaires ont un retentissement national : les possédées de Louviers en 1643 et les sorciers de La Haye-du-Puits en 1670.
Ces affaires sont également exemplaires à propos du rôle majeur joué par l'Église catholique. Celle-ci utilise ces affaires dites de sorcellerie pour asseoir un pouvoir qu'elle jugeait menacé par la Réforme. La sanction était surtout politique, infligée par un pouvoir séculier intimement lié à l'Église. L'historien analyse un certain nombre d'affaires survenues en Normandie et montre que la sorcellerie n'est en réalité que le fruit de l'imagination humaine.

Yves Lecouturier
Titulaire d'une maîtrise d'histoire contemporaine et d'un DESS d'Économie des Télécommunications, Yves Lecouturier a mené une carrière alternée entre la Poste et France Télécom. Directeur du musée de la Poste et des Techniques de communication de Basse-Normandie de 1996 à 2009, il est l'auteur d'environ 200 articles et de 35 ouvrages dont Les plages du débarquement et Histoire du courrier et de la poste à travers les guerres publiés aux Éditions Ouest-France. En 2009, il est nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Derniers produits vus